• • 61 •

    Le lendemain.

    C’est avec une nouvelle soirée dans la bonne humeur et l'amusement que les jumeaux et Jessica attendaient patiemment l’arrivée de leur amie métisse devant la bâtisse qu’était le Lyon Red.

     

    • 61 •

     

    Tina les avait rejoint ce vendredi soir en oubliant ce qui était arrivé avec sa mère la veille. Pour la première fois, la boîte de nuit était réellement blindée. Plus que la dernière fois. Et quand elle vit ses trois amis en train de discuter en l’attendant qu’elle piqua un sprint jusqu’à eux.

    - Désolé du retard. S’excusa-t-elle. J’ai eu du mal à trouver mes chaussures.

    - Ne t’en fais pas. Lui dit Jessica. Nous venons juste d’arriver. On y va ?

     

    • 61 •

     

    Ils se retournèrent vers le night-club et Eva regarda du coin de l’œil son cher frère qui tirait encore une tronche de dix mètres de long. Elle ne put s’empêcher de lancer une petite pique en direction d’Evan sur l’ex petit ami de ce dernier.

    - Aller frangipane, sourit, tu te feras un autre mec, Woody n'était pas pour toi. C'est tout.

     

    • 61 •

      

    Evan s’arrêta net dans sa marche faisant ainsi freiner les deux autres comparses qui attendaient maintenant que la scène se déroule devant leurs yeux écarquillés, surtout en ce moment en voyant le rouge monter sur le visage d'Evan qui allait exploser dans les secondes à venir.

    - Mais va te faire foutre Eva. Sorti tout d'un coup Evan en direction de sa jumelle. Celle-ci fit des gros yeux ainsi que Jessica et Tina qui ne s' attendaient pas au répondant d'Evan. Je ne vois pas pourquoi tu parles tout d'un coup de Brady. Ma patience à des limites, arrête vite avec ça. Est-ce que je t'emmerde moi avec Asher Wilson? Ne crois pas que je ne t'ai pas vu flirter avec lui la semaine dernière alors qu'il est bien plus vieux que toi. Si tu me fais chier avec Brady encore une fois, je te jure que Papa et maman sauront ce que tu fais dans leur dos. Je pense que j'ai été trop calme et trop gentil avec toi pour supporter tes putains de piques, mais là tu vas vite te calmer.

    Puis sans plus Evan s’engloutit à l’intérieur de la bâtisse dépité et n'en revenant même pas de la manière dont il s’était adressé à sa petite sœur.

     

    • 61 •

     

    Pendant ce temps-là, toujours abasourdie de l'attitude d'Evan, Eva n'avait pas bronché d'un poil. Jessica se tourna en direction de la jeune fille les bras croisés et un regard noir sur le visage.

    - Je n’ai pourtant rien dit de mal. Haussa-t-elle des épaules.

    - Tu te fous de ma gueule ? Tu sais très bien que l'histoire Brady c'est encore tout frais. Tu l'as bien cherché. Enfin il s'est rebellé. Tu es inconsciente ma pauvre. Heureusement que je n'ai pas de sœurs jumelles comme toi, je n'aurai pas supporté ses remarques à longueur de journée et l'aurais tabassée toutes les cinq minutes. Tourne quarante-six fois ta langue dans ta bouche avant de parler.

    Jessica tourna des talons à son tour et marcha en direction de la boîte de nuit. Elle en avait plus qu’assez de son amie qui adorait rabaisser les autres à longueur de journée. Elle pensait que Eva ne voyait pas du tout le mal qu’elle faisait autour d’elle.

    Eva, de son côté n'avait plus le goût de s'amuser. Tina, elle qui n'avait rien dit depuis le début, marcha en direction de la boite mais voyant que son amie ne la suivait pas se retourna dans sa direction.

    - Tu viens ?

    - Vas-y toi. Peut-être tout à l'heure.

    L'alien leva les épaules et tourna des talons laissant ainsi la brunette seule.

    Eva prit la direction opposée et prit la poudre d'escampette en direction de l'appartement qu'elle partageait avec ses parents et son frère.

     

     

    • 61 •

      

    C'est accroupi devant des valises déjà pleines qu'Abby était. Fuir avant qu'il ne lui arrive malheur, elle avait déjà informé Andrew pour son changement d'appartement. Il fallait à tout prix qu'elle se trouve une planque avant même que Robin des bois ne pointe le bout de son nez ou le bout de son arme sur sa tempe. Il était hors de question de mourir maintenant, pas temps que sa mission ne sera pas terminée.

    Drew lui avait demandé ou elle allait bien pouvoir héberger le temps qu'Asher l'ai mis aux oubliettes. Elle lui avait dit que l'endroit le plus sur serait de quitter les Etat unis, Asher ne viendrait jamais empêtrer le territoire d'autres gangs. Même si elle travaillait avec les forces de l'ordre, il fallait quand même qu'elle trouve un gang près à la protéger. De toute manière elle s'était mise dans la police rien que pour mettre son ennemi derrière les barreaux et non parce qu'elle aimait ce métier. Il était temps maintenant de démissionner et de partir loin avant qu'Asher la retrouve.

     

    • 61 •

     

    Elle sursauta quand elle entendit quelqu'un tambouriner sur la porte du poing. Ne sachant pas qui était derrière elle ne répondit pas tout de suite préférant ainsi continuer ses affaires.

    - Abby ! On sait que tu es là ! Ouvre immédiatement. Cria la personne derrière la porte.

    - Et merde ! Songea-t-elle. Je n'ai plus le temps de me cacher. Il est temps d'affronter les choses.

     

    • 61 •

     

    Elle se leva et alla ouvrir la porte aux deux acolytes d'Asher. Ces deux-là étaient debout droit comme deux bâtons plantés dans la terre, attendant qu'elle ouvre la porte. Ils entrèrent tous les deux comme si c'était chez eux et regardèrent autours d'eux. Nathan aperçu alors les valises d'Abby et un sourire narquois apparu sur son visage.

    - Dit moi Abby, tu vas quelque part ?

    Elle tourna la tête en direction de son lit, là où étaient déposés ses valises puis ferma les yeux de frustration.

    - Oui, je vais quelques part. Dit-elle calmement. Chez mes grands-parents à New-York. Ma grand-mère est tombée malade.

    Mentir était la meilleure des solutions, enfin en pensant fortement à ce qu'elle ne se fasse pas prendre. Parce que vu le regard amusé de Nathan, c'était foutu.

    - Asher te cherche. Dit Izaac.

    - Pourquoi faire ? Demanda-t-elle.

    - Tu verras par toi-même. Alors suis-nous.

     

    • 61 •

      

    - Vous permettez que je me change. Je ne vais pas sortir dans cette tenue quand même. Dit-elle en regardant son pyjama noir. Nathan lui fait signe de la main de se dépêcher et elle prit son dernier vêtement qu'il y' avait dans son placard avant d'aller dans sa salle de bain pour se changer.

     

    • 61 •

      

    Un boom retenti alors dans la salle de bain et quand les deux hommes eurent à peine le temps de déverrouiller la porte ils aperçurent la blonde prendre la poudre d'escampette par la fenêtre. Celle ci avait sauter sur le balcon de son voisin du dessous qui n'était autre que son meilleur ami. Elle tapa à plusieurs reprises mais vit qu’il n'était pas chez lui. Et avant même que les deux garçons arrivent à sa hauteur, Abby commença à courir le plus vite possible.