• • 39 •

     

    Alors que tous les policiers convoqués en ce vendredi matin discutaient et que Franck et Mathieu se jetaient des regards qui tuent, une jeune femme blonde apparut accompagnée d'un officier de police aux cheveux bruns. Douze yeux regardaient en même temps dans la même direction. Mathieu fit des gros yeux en apercevant la jeune fille, tendis que Franck, lui, avait reconnu la jeune fille de la soirée chez les Wilson. 

     

    • 39 •

     

    - Bonjour à tous, je suis votre nouveau chef de section. Je me présente, je m'appelle Abby Turner et voici mon coéquipier Andrew Denver. Dit-elle sur un ton professionnel même si elle avait remarqué la présence de celui pour lequel elle était debout ici aujourd'hui et celui qui était à la soirée chez les Wilson samedi dernier.

    - Bonjour à tous. Fit Andrew. Nous avons une nouvelle affaire, je ne sais pas si votre ancien chef vous en a parlé... Il y a de cela deux ans, plusieurs meurtres ont été commis, tous reliés à une seule personne. Asher Wilson surnommé "Le Robin des bois". 

     

    • 39 •

     

    Andrew mit en marche le projecteur pour faire montrer leurs trouvailles. Franck avait entendu parler de cette affaire, il avait même demandé au chef de pouvoir travailler sur le dossier. Chose qu'il avait refusée. Seulement, il était tout de même choqué, car il ne pensait pas le fils du patron de sa femme capable de ça. Il comprenait pourquoi ce dernier était réticent face aux questions qu'il lui avait posées au dîner.

    - Plus d'un an que je suis infiltrée dans son QG et j'ai pu récolter quelques informations. Ça a été très difficile étant donné qu'il est plus malin que ce qu'on ne croyait. Et si on veut le coincer, il va falloir persévérer. 

     

    • 39 •

     

    Mathieu ferma les yeux, il savait de quoi elle parlait à ce moment-là, il ne s'attendait pas du tout à ça, après tout, lui aussi s'était infiltré sans l'approbation de ses supérieurs pour pouvoir au mieux le coincer et ça faisait deux ans maintenant. Pourtant, il n'avait jamais croisé Abby dans les lieux. Alors savoir qu'elle s'était mise en danger pour pouvoir mettre Asher derrière les barreaux, ça le mettait dans tous ses états. Il savait déjà qu'il était dans l'incapacité de protéger sa propre famille, c'est d'ailleurs pour ça qu'il n'avait jamais osé approcher ses deux autres enfants. Il leur aurait fait plus de mal que de bien.

    Ils continuèrent donc d'examiner les preuves avec minutie essayant de ne rien laisser paraître et de discuter leur rôle dans cette affaire. 

     


  • • 40 •

     

    De l'autre côté de la ville, dans l'appartement des William, quatre amis étaient réunis pour programmer leur soirée du lendemain pour fêter le dix-huitième anniversaire des jumeaux Scott. 

     

    • 40 •

     

    Assis dans la chambre de Tina Williams, ils essayaient de se donner des idées pour leur soirée. Comme disait Tina, leurs dix-huit ans devaient être inoubliables. Une soirée entre amis sans parent autour où ils pourraient parler sans tabou de choses et d'autres et surtout peut-être rencontrer leur âme-sœur.

    - Il y a une nouvelle boîte qui a ouvert la semaine dernière et si on y allait ? Demanda Tina toujours partante.

    - Les parents. Râla Éva. Tu sais toi-même comment est ma mère. Quoique mon père aussi. 

     

    • 40 •

     

    - Toi, il te laisse pas sortir, moi oui. Fit Evan pour taquiner sa sœur. Il savait très bien qu'elle bouillonnait de rage intérieurement car leurs parents laissaient tout faire le garçon mais pas la fille. Discrimination, comment Éva appelait ça. D'ailleurs, cette dernière lui tira la langue en signe de réponse. Que dire face à l'immaturité de son acolyte de sang. Certes, ils étaient nés le même jour à une minute d'intervalle, certes ils se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, mais pour ce qu'était le caractère, il fallait repasser. 

     


  • • 41 •

     

    Et apparemment, Éva allait se venger de sa pique. Elle lui fit un sourire démoniaque avant de demander comme si c'était la nouvelle de l'année. Elle savait aussi que ça n'allait pas plaire du tout à son frère, mais ça, elle s'en fichait royalement.

    - Et toi, frangipane, demain tu comptes emmener ton petit ami en toc ou pas ? Et Bim, celui-ci la foudroya du regard sous son sous-entendu. Elle savait très bien qu'il n'aimait pas qu'elle parle comme ça de son petit ami. 

     

    • 41 •

     

    En se faisant la réflexion à lui-même, il ne savait pas si Brady voudrait venir ou pas, il n'avait pas eu de nouvelles après la fin des cours. C'est-à-dire la semaine dernière. Il avait beau essayé de l'appeler, il n'avait pas donné signe de vie et c'était une habitude. 

     

    • 41 •

     

    - Quand on te dit qu'il en a rien à foutre de toi, tu veux jamais nous croire. Cracha Éva qui se pinçait la lèvre pour ne pas déblatérer quelque chose de blessant, mais elle ne pouvait plus se retenir et elle vit la colère dans les yeux de son frère.